Accident de moto à 60km/h avec le JEAN’STER

Articles, Test de Jeans

Il y a quelque semaine, l’un de nos clients qui a acheté le JEAN’STER  nous a fait part de son accident de moto.   

Valentin a eu un accident de moto à 60km/h. Il portait le JEAN’STER et ce jean lui a évité bien des blessures.    

A travers cette interview, il nous raconte comment s’est déroulé son accident. Et comment le jean qu’il portait lors de celui-ci l’a protégé. 

Interview exclusive à propos d’un accident moto à 60km/h avec le JEAN’STER

Quel modèle de jeans BOLID’STER avez-vous ?

J’ai deux JEAN’STER et 1 bientôt un RIDE’STER Skin que j’ai pré commandé via la campagne Kickstarter cette année. Le jeans que je portais lors de ma chute était l’un des deux JEAN’STER.  

Comment est arrivé votre accident de moto ?

Sur une route un peu sinueuse montante, lors d’un virage à droite ma moto a glissé sans que je sache pourquoi. J’ai donc glissé sur plus de 10m, la jambe droite sous la moto, avant d’arriver sur la voie d’en face où j’ai percuté une voiture qui roulait dans l’autre sens. J’ai eu la chance de la heurter sur le côté de la voiture et non en face. 

A quelle allure rouliez-vous ?

Je ne roulais pas très vite environ à 60km/h. 

Avez-vous été blessé pendant l’accident ?  

Rien de grave heureusement : des bleus et des petites blessures sur la jambe et l’épaule droite. J’ai eu aussi un petit traumatisme crânien. 

DANS QUEL ÉTAT EST LE JEAN ?

Le jean n’a quasiment rien, on voit qu’il a fait son job, la texture est un peu différente, mais je pourrai complètement le mettre comme jean normal (pas pour me protéger à moto). Des petites usures sont apparues au niveau du tibia et du genou (là où ça a le plus frotté/heurté). Au niveau de la hanche, une couture s’est déchirée (au niveau d’un gros bleu que j’ai). 

À côté j’ai une veste Dainese qui elle s’est complètement déchirée. Elle a fait son job aussi, elle m’a bien protégé, mais grâce à la coque interne et non à son tissu. 

Pensez-vous que le jeans a rempli sa mission de protection contre l’abrasion ?

Complément. Ma jambe n’a quasiment aucune blessure : 5 plaies visibles au total, et si je peux les compter c’est que le jean a rempli sa mission. Avec un jean standard, je pense que je compterais le nombre de zone sans plaie… 

Voulez-vous rajouter quelque chose ?

Ça fait plaisir de savoir que la marque est française, made in France et que c’est pas que du vent. J’ai connu votre marque par hasard dans un magasin speedway de Nice où votre patron formait les vendeurs, j’étais à la recherche d’un jean et on a donc discuter plus d’une heure de votre technologie. Je n’avais pas acheté mon jean ce jour là mais quelques semaines plus tard. Je vous faisais déjà de la pub avant, mais là, en ayant vraiment testé le jean, j’en parle encore plus! Et les gens sont impressionnés de l’état du jean (et de ma jambe) après cette glissade. 

Bref, bravo à vous. 

Merci beaucoup Valentin pour votre témoignage qui nous montre l’importance des équipements à moto notamment celui du pantalon.   

Durant une chute moto, l’enrobage de coton disparaît laissant apparaître les fibres techniques qui vont constituer un rempart contre le goudron. Cela peut réduire ou même éviter les blessures par abrasion. Une fois que le jean a subi un tel choc thermique, il ne peut plus être considéré comme protecteur. Nous vous conseillons donc de le changer.