Résistance à l’abrasion

Les jeans BOLID’STER sont tous taillés en ARMALITH®. Mais il existe plusieurs niveaux de résistance à l’abrasion et toute une famille de tissus ARMALITH®. TOUS les jeans BOLID’STER sont testés selon les 2 méthodes officielles pour l’abrasion en conditions moto (Cambridge + Darmstadt). 

Le résultat des tests est directement inscrit à l’intérieur de nos jeans.

gif_boucle_resistance

Un jean classique n’apporte aucune protection contre l’abrasion. Au moment de l’impact sur revêtement routier, le tissu cède, laissant la peau « gérer » le reste de la glissade.

Résistance à l'abrasion jean

Les différentes résistance à l’abrasion des jeans

Un jean « brut » épais, genre Levis 501 des années 80, peut résister un peu plus, mais c’est aléatoire. 

  • Nous pensons qu’il est inconscient  (“Squid”, comme disent les Américains ) de partir en moto avec si peu de protection. 

Les jeans taillés en ARMALITH® XLight résistent plus de 10m au test Cambridge, ce qui correspond à une chute simulée à 45KM/h selon la norme Darmstadt. 

  • Nous recommandons ce niveau pour une pratique urbaine (Urban), vélo, skate, trottinette électrique, scooter électrique ou même votre Ducati, mais sans jamais dépasser les 45Km/h. 

Les jeans taillés en ARMALITH® Light résistent plus de 14m au test Cambridge, ce qui correspond à une chute simulée à 70KM/h selon la norme Darmstadt. 

Les jeans taillés en ARMALITH® Regular (c’est-à-dire ARMALITH® Long stretch et ARMALITH® Skin) résistent plus de 20m au test Cambridge, ce qui correspond à une chute simulée à 70KM/h selon la norme Darmstadt.  

  • Nous recommandons ces niveaux pour une pratique apaisée de la moto (Cruiser). La protection apportée correspond à celle d’un cuir de 400Gr/ m2. 

Les jeans taillés en ARMALITH® Power résistent plus de 32m au test Cambridge, ce qui correspond à une chute simulée à 70KM/h selon la norme Darmstadt. 

  • La protection apportée correspond à celle d’un cuir de 600Gr/ m2. N’oubliez pas de respecter les limitations de vitesse et pensez également que la protection abrasion n’est pas suffisante en cas de chute moto. 

Les normes Darmstadt VS Cambridge

Comme nous pouvons le constater lors des exemples ci-dessus, les normes Darmstadt et Cambridge ne concordent pas toujours. Cette différence nous a conduit à mener systématiquement les deux tests en parallèle, car ces 2 méthodes sont complémentaires. 

La norme Cambridge constitue le socle règlementaire historique pour la compétition moto et karting sur circuit. Donc avec des valeurs de résistances très élevées (environ 56m) et des matières se limitant aux cuirs ! Cette norme a ensuite été déclinée pour mesurer la résistance (environ 32m) des tenues professionnelles : forces de police, douaniers…

Puis, une demande est apparue pour une mesure de résistance de type urbain (entre 10m et 20m). Mais la machine et le protocole de test se sont avérés peu fiables dans ce contexte. 

C’est ainsi que la norme Darmstadt a pris son essor, car elle est mieux adaptée aux mesures de faible résistance abrasion. Elle « dilate » l’échelle de mesure et donne une information précise pour des gammes de résistance de 10m à 32m. 

La protection abrasion est capitale dans l’équipement moto, et surtout, son efficacité est supérieure à la protection choc. 

Ainsi, la mesure de la résistance à l’abrasion est super importante. BOLID’STER a souhaité lever les ambiguïtés autour de cette question. 

Nous espérons que cette information vous aidera à vous faire une idée plus précise et vous permettra de choisir votre équipement en fonction de votre utilisation, en toute connaissance de cause.