Chute Moto en Jeanster 2017: la poche arrière décousue puis réparée.

Voici quelques images envoyées par un de nos utilisateurs d’un jean Bolidster. Il s’agit d’une chute en moto à 20km/h.

Bilan : la poche arrière s’est décousue et quelques traces d’éraflures. Pas de blessures.

Ces éraflures sur le jean témoignent des aventures vécues… et des aléas inhérents à la pratique ! Bolidster utilise en effet l’Armalith 2.0 qui a des qualités de teintures indigo ou black exceptionnelles, et où chaque rider grave sa propre histoire sur le tissu brut.

Merci donc à Loic pour ce retour d’expérience !

Tout m’a bien protégé parfaitement 🙂

Vous trouverez ci joint les photos et vidéos.

Je vous ai aussi mis une photo de ma réparation artisanale mais qui me semble très correct (surtout pour l’endroit).

De plus c’est le seul endroit touché, au niveau des genoux j’avais d’autres protections que j’ai pu aussi réparer.

Pour information je fais partie d’un groupe ( safty rider) et pense vous avoir fait un peut de pub de part ma petite chute . Les esprits évoluent dans le bon sens : mieux s’équiper avec de bons équipements…

L’ Armalith a bien résisté en effet, c’est un super produit . Pour avoir déjà chuté, au moindre contact avec le bitume, un jean normal s’ouvre, et on peut le jeter.  Mon prochain investissement […]se sera surement le riderster pour sa protection en plus de la chaleur que n’a pas le jeanster.

Loïc

Collection 2017

By | 2017-09-12T00:09:42+00:00 septembre 1st, 2017|Actualités|1 Comment

One Comment

  1. Servajean 4 septembre 2017 at 22 h 45 min - Reply

    Face à un tissu aussi résistant que l’ARMALITH, les coutures deviennent le point faible.
    A noter que l’ARMALITH n’a pas été percée, il y a de la marge puisque dans des conditions similaires, l’ARMALITH®2.0 résiste 20m après l’impact avant de lâcher.

Leave A Comment